Boudjellal ne quittera pas le RCT pour Macron

Mourad Boudjellal a indiqué à RMC Sport qu’il ne quitterait pas la présidence du RC Toulon pour un poste dans l’éventuel gouvernement d’Emmanuel Macron.

Mourad Boudjellal ne quittera pas le RCT pour des fonctions gouvernementales. L’homme fort du club varois a clairement affiché son soutien à Emmanuel Macron, candidat à la présidence de la République. Le 17 avril dernier, il avait même pris la parole sur scène lors du meeting à l'Accor Hôtels Arena de Bercy devant 15 000 personnes. "Emmanuel Macron m’avait félicité par texto et je lui avais dit que je pouvais en remettre un coup", explique Mourad Boudjellal.

Cela pourrait être le cas la semaine prochaine lors d’un meeting de soutien au candidat En Marche !, sans doute à La Courneuve. "Je vais essayer de faire un truc pour lui, confie le président toulonnais à RMC Sport. Ça va dépendre s’il a besoin de moi et si c’est très serré." Certains imaginent Mourad Boudjellal de plus en plus proche d’une possible fonction comme personnalité civile au sein d’un gouvernement d’Emmanuel Macron, si bien sûr celui-ci était élu le 7 mai prochain.

Boudjellal : "Je ne demande absolument rien"

"C’est du fantasme, je ne demande absolument rien, répond Boudjellal. De toute façon, je ne suis pas certain d’en avoir les compétences.  Quand je vois Gilbert Collard… Et je ne veux pas vivre à Paris. Comme ça, ça règle le problème (rires). J’ai aussi un club qui s’appelle le RCT qui ira mieux demain si j’y suis. Si je lâchais le RCT, je pourrais être ruiné. Si ce n’est pas moi qui...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages