Boulogne-Levallois: Mbappé présent au dernier match de Wembanyama avant la loterie de la draft NBA

Pour le dernier match de saison régulière de Victor Wembanyama avec Boulogne-Levallois, face au Paris Basketball (93-85), du beau monde était dans les gradins. Kylian Mbappé et Omar Sy ont notamment assisté à cette rencontre, la dernière avant l'annonce de l'équipe qui va vraisemblablement le récupérer à la draft NBA et lancer sa carrière aux États-Unis.

"Je suis venu voir Wemby, a confié Kylian Mbappé au micro de beIN Sports. Je lui avais promis que j'allais venir. J'ai mis un peu de temps, mais je viens aujourd'hui. Je sais que c'est un jour spécial pour lui. Je suis venu prendre du plaisir en le regardant jouer".

Il le verrait bien aux Spurs

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"On n'a pas besoin d'être un athlète de haut niveau ou d'avoir joué au haut niveau pour savoir que le gars est spécial. Tout ce qu'on peut faire, c'est l'accompagner, le supporter et admirer ce qu'il va faire et ce qu'il fait déjà", a ajouté le footballeur, rejettant cependant les comparaisons entre lui et Wembanyama. "On est différents quand même", a-t-il estimé.

Quant aux pronostics sur la draft pour Victor Wembanyama, Kylian Mbappé a exprimé une petite préférence pour San Antonio: "Je ne sais pas ce qu'il le veut, et il ne choisit pas. Mais c'est vrai qu'avec Popovich (l'entraîneur, ndlr) chez les Spurs, ça peut être pas mal. Après, on a déjà eu TP (Tony Parker). Il faut qu'il écrive son histoire. Tout le monde est impatient de le voir en NBA, moi le premier. On va suivre ça ce soir et on va le supporter quoi qu'il arrive".

Le prodige français de 19 ans en saura plus sur son avenir dans la nuit de mardi à mercredi, lors de la loterie de la draft NBA qui déterminera l'heureuse franchise vouée à le choisir en premier le 22 juin. Trois équipes ont 14% de chances de le récupérer: les Detroit Pistons, les Houston Rockets et les San Antonio Spurs. Onze autres équipes sont en lice: Charlotte, Portland, Orlando, Indiana, Washington, Utah, Dallas, Chicago, Oklahoma City, Toronto et La Nouvelle-Orléans.

Article original publié sur RMC Sport