Bourdais et Pla rejoints par un troisième Français pour Le Mans

Basile Davoine
motorsport.com

Le , formant ainsi un trio 100% français avec l'objectif d'aller chercher la victoire.

Âgé de 25 ans, Gounon a fait ses débuts sur la classique mancelle l'an passé, déjà sous les couleurs du Risi Competizione. "Je suis vraiment heureux de revenir au Mans avec l'emblématique équipe Risi Competizione", se félicite le natif d'Aubenas. "J'ai beaucoup appris l'année dernière et je me sens davantage prêt à me battre pour une place aux avant-postes. Je suis fier de faire équipe avec des pilotes super rapides, Sébastien et Olivier, et je crois que nous avons un package solide pour tenter de décrocher une nouvelle victoire en catégorie GT pour Giuseppe Risi et toute son équipe."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

24 Heures du Mans virtuelles : le Règlement Sportif connu"Le marché décidera" quand le WEC adoptera le LMDh

Un Giuseppe Risi qui n'est pas peu fier de cet équipage surprenant mais qui ne manque clairement pas de qualité. "Notre équipage entièrement français est peut-être un peu inattendu pour mon équipe, mais ce sont tous des pilotes talentueux qui ont prouvé leur valeur au Mans et ailleurs en compétition", souligne le directeur de l'équipe. "Oliver Pla et Sébastien Bourdais ont couru contre notre équipe ces dernières années et ils sont tous les deux une histoire forte au Mans ainsi qu'une grande expérience du circuit. Olivier est un pilote solide et stratège. Le Mans est la ville natale de Sébastien, il connaît très bien le circuit et y a connu le succès par le passé. Jules a fait du bon boulot pour nous l'an dernier donc il a été invité à revenir piloter aux côtés de ses compatriotes. Le Mans est toujours une course particulière pour notre équipe, et cette année n'y fait pas exception."

Le Risi Competizione a déjà participé aux 24 Heures du Mans à 16 reprises entre 1998 et 2019, décrochant trois victoires et sept podiums dans les catégories où le team a évolué. Son succès le plus récent remonte à l'édition 2018 en LMGTE Am. 

"Après de grands succès avec l'équipe [Ford] Ganassi, je suis vraiment enthousiaste à l'idée de découvrir la Ferrari 488, l'équipe Risi Competizione et de revenir chez moi pour courir à nouveau les 24 Heures", se réjouit Sébastien Bourdais. "Giuseppe m'a contacté après Daytona et on voyait tout de suite que seule la course comptait. Avec Olivier et Jules, nous devrions avoir une excellente chance de nous battre pour une victoire dans la catégorie, c'est toujours excitant."

À lire aussi