La Bourse s'enthousiasme pour le projet d'une Super Ligue de football

AFP
·1 min de lecture

Les cours boursiers de la Juventus de Turin et de Manchester United s'envolaient lundi 19 avril après l'annonce de la création d'une Super Ligue, lucrative compétition privée fondée par douze clubs dissidents et vouée à supplanter la Ligue des champions.

Le cours de la Juventus de Turin, cotée à la Bourse de Milan, a pris 17,4% à 0,91 euros à la clôture des échanges. Coté à la Bourse de New York, le titre de Manchester United s'envolait pour sa part de 9,46% à 17,70 dollars. Les autres clubs dissidents ne sont quant à eux pas cotés en Bourse.

Une incitation financière importante

Après des décennies à agiter le spectre d'un schisme, les cadors du continent, Real Madrid, Liverpool ou Manchester United en tête, ont franchi le pas en créant une société privée, baptisée "Super League", quasi fermée et comparable aux championnats nord-américains de basket (NBA) ou de football américain (NFL). En contrepartie de leur engagement, "les clubs fondateurs recevront un versement en une fois de l'ordre de 3,5 milliards d'euros destinés uniquement à des investissements en infrastructures et à compenser l'impact de la crise du Covid-19", affirment les organisateurs.

"L'incitation financière pour ces clubs est...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi