Boxe - Coronavirus - Coronavirus : Anthony Joshua ne défendra pas ses ceintures avant octobre

L'Equipe.fr
L’Equipe

Selon son promoteur, le champion du monde des lourds Anthony Joshua ne pourra pas défendre ses ceintures avant la fin du mois d'octobre. Anthony Joshua, détenteur des titres WBA-IBF-WBO en poids-lourds, ne pourra pas défendre ses ceintures avant octobre au mieux, en raison de la pandémie de Covid-19, a indiqué jeudi son promoteur Eddie Hearn. Initialement, Joshua devait affronter le Bulgare Kubrat Pulev au Tottenham Hotspur Stadium le 20 juin, puis en juillet. Le combat entre Joshua et Pulev reporté Mais, selon Hearn, il va falloir encore décaler le combat de plusieurs mois, même s'il espère bien qu'il ait lieu avant la fin de l'année. « Avec tout ce qui se passe et le fait qu'on n'a aucune idée de la date à laquelle on pourra (organiser l'évènement) en public et avec quelle quantité de public, ce ne sera pas cet été », a déclaré Hearn au Daily Mail. « Je pense que ce sera dans une fenêtre qui va d'octobre à décembre. Le plus tôt sera le mieux parce que nous aimerions qu'il n'y ait pas une année entre ses deux combats », a-t-il ajouté alors que Joshua n'est plus monté sur un ring depuis sa victoire contre Andy Ruiz qui lui a permis de s'emparer des titres WBA, IBF et WBO en décembre en Arabie saoudite. Un transfert du combat contre Pulev vers le pays du Golfe est une hypothèse envisagée, alors que Hearn a aussi révélé travailler à l'organisation de deux combats de réunification 100 % anglais entre Joshua et son rival Tyson Fury, détenteur du titre WBC, alors que ce dernier doit normalement accorder une revanche à l'Américain Deontay Wilder.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi