Boxe - Coronavirus - Nordine Oubaali, positif au Covid-19, va devoir reconquérir son titre mondial des coq

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Selon son agent MTK, Nordine Oubaali, champion WBC des coq, ne pourra pas affronter son challenger officiel, le Philippin Nonito Donaire, le 12 décembre aux États-Unis, non pas à cause d'un problème de visa, mais parce qu'il est positif au Covid-19. Du coup, son titre est considéré comme vacant. Lorsque les organisateurs avaient annoncé jeudi que Nordine Oubaali, champion WBC des coq, n'affronterait pas son challenger officiel, le Philippin Nonito Donaire, le 12 décembre au Mohegan Sun Casino, à Uncasville (Connecticut), le bruit avait couru que le Français n'avait pas obtenu son visa. Mais, vendredi, l'Américain Bob Yalen, qui dirige MTK, société irlandaise d'agents sous contrat avec Oubaali, s'est confié au site spécialisé boxingscene : « Oubaali est positif au Covid-19, c'est pourquoi il a été retiré du combat, a déclaré Yalen. Cela n'a rien à voir avec son visa. C'est strictement pour la santé et la protection du boxeur. Il a le virus et n'a pas été capable de s'entraîner ces deux dernières semaines. Son frère et entraîneur Ali, voyant qu'il était faible, lui avait proposé de se reposer. Mais comme il ne reprenait pas de forces les jours suivants, ils ont compris que quelque chose n'allait pas. Il a fait le test qui s'est révélé positif. Ali avait lui-même été précédemment positif au Covid-19. » Le vainqueur de Donaire-Rodriguez sera désigné champion Le titre WBC vacant des coq sera donc disputé entre Donaire (37 ans, 40 victoires, dont 26 avant la limite, 6 défaites) et le Portoricain Emmanuel Rodriguez (28 ans, 19 victoires, 1 défaite, numéro 4 WBC, ex-champion IBF), toujours à Uncasville, mais le 19 décembre. Quant à Oubaali (33 ans, 17 victoires, dont 12 avant la limite, 0 défaite), il va devenir, selon Yalen, « champion in recess » (champion en retrait). « Lorsque Oubaali sera rétabli, précise Yalen, il pourra disputer un championnat par intérim, avant d'affronter le nouveau champion à part entière, le vainqueur de Donaire-Rodriguez. Comme Oubaali ne pouvait pas être prêt à affronter Donaire à temps et que nous ne voulions pas perturber la réunion, nous avons accepté de laisser Donaire rencontrer Rodriguez pour le titre vacant. » Contacté samedi matin, Ali Oubaali n'a pas répondu à nos appel et sms, tandis que son promoteur Jérôme Abiteboul, en litige avec Nordine Oubaali, n'a plus de nouvelles de lui depuis plusieurs semaines. lire aussi Toute l'actu de la boxe