Boxe - Coronavirus - Positif au Covid, Oscar De La Hoya contraint de reporter son retour sur les rings

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'ancienne légende américaine Oscar De La Hoya, qui devait boxer le 11 septembre pour la première fois depuis 2008, est hospitalisé après avoir été testé positif au Covid-19. Il pourrait être remplacé par... Evander Holyfield. Absents des rings depuis sa défaite par abandon face à Manny Pacquiao en décembre 2008, Oscar De La Hoya (48 ans, 39 victoires, 6 défaites, 3 nuls) devait reboxer samedi 11 septembre au Staples Center de Los Angeles contre le Brésilien Vitor Belfort, ancien champion du monde de jiu-jitsu et middleweight de l'UFC. Mais l'Américain a révélé vendredi sur Twitter qu'il devait déclarer forfait car il est hospitalisé après avoir été testé positif au Covid-19, malgré le fait qu'il soit vacciné.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« J'espère pouvoir remonter sur le ring avant la fin de l'année », ajoute le boxeur d'origine mexicaine, le premier de l'histoire à avoir été champion du monde dans six catégories de poids reconnues par les principales fédérations internationales (WBA, WBC, IBF et WBO). Selon certaines informations, Belfort ne devrait pas l'attendre puisqu'il pourrait affronter l'Américain Evander Holyfield. À 58 ans, l'ancien champion du monde des lourds-légers et des lourds n'a plus boxé depuis 2011. lire aussi Oscar De La Hoya sort de sa retraite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles