Boxe - Dominique Nato nouveau président de la Fédération française de boxe

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Seul à présenter une liste, Dominique Nato, ancien champion de France, entraîneur national et DTN, a été élu avec 96,2 % des voix président de la Fédération française de boxe. Vice-championne olympique, Sarah Ourahmoune est vice-présidente. Sans surprise, Dominique Nato (63 ans) a été élu président de la Fédération française de boxe (FFB) samedi. Seule en piste, sa liste a recueilli 94,8 % des voix. Les vingt-quatre membres l'ont choisi comme président et l'Assemblée Générale l'a élu avec 96,2 % des voix. Un plébiscite logique pour un homme qui a connu tous les rôles depuis près de cinquante ans : champion de France amateur et professionnel, entraîneur national (notamment lors des Jeux Olympiques de 2000 où Brahim Asloum a remporté l'or), directeur technique national (DTN), vice-président de la FFB et directeur du CREPS de Nancy, où il vient de prendre sa retraite, qui héberge le Pôle Jeune de la FFB. « C'est un sentiment d'honneur, de reconnaissance, de satisfaction, se réjouit Nato. Cela me conforte dans mon projet de construire une fédération forte, performante et engagée vers l'avenir. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sarah Ourahmoune vice-présidente Pascal Cordier a été élu vice-président délégué, les deux autres vice-présidents étant Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique 2016, et Me Serge Pautot. La secrétaire générale est Marie-Lise Rovira (adjointe Sophie Morin) et le trésorier Patrick Forrett (adjointe Jacqueline Mairesse). « Un appel d'offres va être fait pour les différentes commissions, précise Nato. Le comité directeur se réunira d'ici dix jours, en visioconférence ou en présentiel, si c'est les circonstances le permettent. » Quant à André Martin (83 ans), qui ne se représentait pas après avoir exercé deux mandats, il a été élu président d'honneur. lire aussi Les combats de Nato, élu président de la FFB