Boxe - Lourds - Anthony Joshua a souffert d'une commotion dès le troisième round de son combat contre Andy Ruiz Jr

L'Equipe.fr
L’Equipe

Battu par Andy Ruiz Jr en juin, Anthony Joshua avait poursuivi le combat malgré une commotion subie dès le troisième round, a admis son entraîneur. Plus de trois mois après la défaite fracassante face à Andy Ruiz Jr, l'entraîneur Rob McCracken a reconnu qu'Anthony Joshua était visiblement commotionné après avoir été mis au tapis à la troisième reprise. Mais le coach l'a laissé sur le ring, malgré le risque. « Je le connais mieux que tous ces experts qui ne le connaissent que très peu ou qui ne l'ont rencontré qu'une ou deux fois, et je savais qu'il était commotionné, a raconté McCracken à la BBC. J'ai essayé de l'amener à faire quelques rounds de plus, un round après l'autre, et voir où il en serait. » Une situation difficile pour l'entraîneur, lui qui coache Joshua depuis neuf ans. « Il me demandait pourquoi il se sentait comme cela. Il avait le regard vitreux à partir du moment où il a pris ce coup dans le troisième round et il a traîné ça jusqu'à la fin du combat. » L'arbitre a finalement arrêté le combat au septième round alors que l'Anglais venait d'être envoyé de nouveau au sol. « Les entraîneurs ont la responsabilité de prendre soin de leurs boxeurs » Cette décision de McCracken a suscité des critiques de spécialistes médicaux : « Les entraîneurs ont la responsabilité de prendre soin de leurs boxeurs et il est clair que la seule priorité de l'entraîneur d'Anthony Joshua était de gagner le combat et non de protéger le boxeur d'une blessure potentiellement mortelle », a expliqué au Sun un porte-parole de Headway, organisme spécialisé dans les blessures cérébrales. Nous savons qu'après une commotion, n'importe quel coup peut aggraver les dégâts. Il y a plus de risques de subir une blessure cérébrale mortelle ou très grave si le cerveau a déjà été touché. » Joshua a déjà programmé sa revanche face à Ruiz Jr. Un nouveau combat entre les deux boxeurs est déjà prévu pour le 7 décembre prochain. Joshua a fait des « changements drastiques »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi