Boxe - Mondiaux (H) - Samuel Kistohurry, troisième Bleu en quarts de finale

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après Billal Bennama (-54 kg) et Sofiane Oumiha (-60 kg), Samuel Kistohurry (-57 kg) s'est qualifié pour les quarts de finale des Championnats du monde amateurs. Lundi à Belgrade (Serbie), il a battu aux points le Nigérian (évoluant dans une équipe de réfugiés) Abdule-Fawaz Aborode. Samuel Kistohurry (-57 kg) a battu le Nigérian Abdule-Fawaz Aborode (Fair Team Chance, équipe de réfugiés) aux points (30-25, 30-26 pour deux juges et 30-27 pour deux autres juges) en huitièmes de finale des championnats du monde amateurs, lundi en début d'après-midi à Belgrade (Serbie). Mardi, le Bordelais affrontera le Bulgare (né à Cuba) Javier Ibanez Diaz en quarts de finale, le vainqueur étant assuré d'une médaille. Ibanez Diaz ayant été coupé entre les deux yeux lors de sa victoire sur le Colombien Gonzalez lundi (le Bulgare s'est imposé par décision technique aux points au deuxième round), sa blessure risque de se rouvrir. Vainqueur de ses trois combats professionnels mais sorti au 1er tour lors des JO de Tokyo, Kistohurry (26 ans, 1,73m) était beaucoup trop expérimenté pour son jeune adversaire (19 ans, 1,71m), qui vit en Ecosse. Aborode avait le mérite d'avancer et de tenter sa chance, mais le Français, qui excelle dans les contres et la mobilité, était nettement plus complet et précis. Kistohurry rejoint en quarts de finale Billal Bennama (-54 kg, contre le Kirghiz Sanzhai Seidekmatov) et Sofiane Oumiha (-60 kg, devant le Kazakh Samatali Toltayev, Deux autres Bleus disputeront les huitièmes de finale lundi: Moreno Fendero (-75 kg) face à l'Italien Salvatore Cavallaro et Lounès Hamraoui (63,5 kg) devant l'Indien Shiva Thapa. lire aussi Toute l'actualité de la boxe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles