Boxe - Mondiaux - Sofiane Oumiha assure aux championnats du monde de boxe

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le vice-champion olympique Sofiane Oumiha a tranquillement passé son seizième de finale au Mondial d'Ekaterinbourg (Russie), samedi. Tout comme Billal Bennama. Avant d'être éventuellement champion du monde, il faut passer les tours pièges et surprises. Sofiane Oumiha, vice-champion olympique 2016, n'a pas vraiment tremblé en seizième de finale, face à Kang Hyeonbin. Le Corée, visiblement peu rassuré par son adversaire, lui a d'abord proposé une petite muraille, essayant d'écarter le danger en tenant le Français à distance avec son poing droit en étendard. Patient, Oumiha l'a néanmoins touché plusieurs fois. Dès lors, le Coréen n'avait plus le choix et a dû se découvrir davantage. Calme, serein et sérieux, le Français a accumulé les poings. Le verdict ne faisait aucun doute, et l'ensemble des juges donnèrent tous 30/27 en faveur d'Oumiha. « Il a bien géré », se félicitait John Dovi, un des encadrants de la fédération. Oumiha : « J'entrerai un peu plus dans l'histoire » Quelques heures plus tôt, Billal Bennama avait un peu plus souffert face à un boxeur chinois de métier, Hu Jianguan, très connu chez lui. Malgré son jeune âge (21 ans), Bennama a su encaisser et surtout se montrer plus précis. Les juges hésitèrent, mais trois d'entre eux, contre deux, préférèrent la boxe du Toulousain. Six Français prennent part à ce mondial amateur qui se terminera le 21 septembre.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi