Boxe - Super-plumes - Maïva Hamadouche battue par l'Américaine Mikaela Mayer au bout des dix rounds

·2 min de lecture

La Française a échoué à unifier les titres chez les super-plumes. Dans la nuit de vendredi à samedi, à Las Vegas (États-Unis), elle a été battue par l'Américaine Mikaela Mayer sur décision unanime au bout des dix rounds. La Française Maïva Hamadouche a échoué à unifier les titres chez les super-plumes, battue par l'Américaine Mikaela Mayer sur décision unanime au bout des dix rounds, dans la nuit de vendredi à samedi à Las Vegas. C'est sa deuxième défaite seulement en 24 combats professionnels. La Française (32 ans) rêvait d'écrire l'histoire de la boxe féminine française, mais elle n'a pas réussi à faire tomber Mayer, qui devient la première boxeuse à unifier les titres chez les super-plumes. Hamadouche a tout donné, tout tenté, a avancé sans cesse et n'a jamais reculé quand l'Américaine parvenait à mieux la toucher qu'elle. Mais sa fureur et son abnégation n'ont pas suffi à convaincre les trois juges, qui ont attribué la victoire à Mayer aux points 98-92, 99-91, 100-90. Agressive d'entrée L'Albigeoise savait que si elle n'obtenait pas le KO, il lui serait difficile de l'emporter au bout des dix rounds, estimant que sa rivale évoluait à domicile sur le ring du Virgin Hotels. Et qu'à ce titre, la faveur arbitrale, avec de surcroît le soutien du public, jouerait en la faveur de la Californienne. Compte tenu également de son déficit de taille, Hamadouche a immédiatement agressé son adversaire, l'a touchée avec quelques coups assez puissants. Elle frôla même l'avertissement arbitral à deux reprises quand elle accrocha la nuque de l'Américaine pour la ramener vers elle.

lire aussi Hamadouche (-60 kg) éliminée d'entrée aux JO de Tokyo Puis Mayer a commencé à prendre le dessus au 3e round par des enchaînements précis auxquels il aura manqué la puissance pour faire vraiment tanguer Hamadouche. Hormis au 10e round, Mayer a su la tenir à distance sur la deuxième partie du combat. Elle n'a pas volé sa victoire, la 16e (dont 5 avant la limite) en autant de combats professionnels. L'Américaine de 31 ans ajoute à son palmarès la ceinture IBF, jusqu'alors propriété de la Française, à la WBO qu'elle possédait déjà depuis 2020.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles