Boxe - Tremper ses poings dans l'essence, boire du sang de vache... Les techniques de préparation les plus insolites des boxeurs

L'Equipe.fr
L’Equipe

Avant la revanche entre Tyson Fury et Deontay Wilder, samedi prochain, à Las Vegas, pour le titre WBC des lourds, rappel des techniques de préparation les plus étonnantes de l'histoire de la boxe. Le boxeur anglais, issu de la communauté des Travellers, un peuple nomade irlandais, vient de piquer un de ses trucs à Big Joe Joyce, gitan réputé dans le monde du combat à mains nues. Big Joe lui ayant expliqué que pour affermir ses mains, il les plongeait dans de l'essence, l'adversaire de Deontay Wilder a décidé d'appliquer la méthode. « Je le fais cinq minutes par jour depuis trois ou quatre semaines, a-t-il dit récemment. Ça a marché pour lui, alors j'essaie ! » Avant son combat contre Floyd Mayweather, en 2009, le Mexicain Juan Manuel Marquez a été filmé pour une série de HBO en train de boire son urine. « C'est quelque chose que je fais depuis six ou sept combats, et cela m'a donné de bons résultats, affirmait-il alors. Le matin et le soir, seulement en période d'entraînement. C'est plus puissant que les vitamines. » Rappelons qu'on ne possède pas de preuves scientifiques des bienfaits de la chose. D'ailleurs, deux ans plus tard, Marquez expliquait que son médecin lui avait conseillé d'arrêter. Dans sa biographie de Sugar Ray Robinson, Kenneth Shropshire raconte comment l'un des plus grands boxeurs de tous les temps a déstabilisé son rival Jake LaMotta, avant leur quatrième combat, en février 1945. Réunis par les médias, Sugar Ray et « Raging Bull » s'attablent pour un déjeuner. Là, Robinson avale une pinte de sang de vache. Cul sec. Le combat ? Il le remportera à l'unanimité ! Plus qu'un moyen de ronger la tête de son adversaire, il semble que Robinson avait l'habitude de consommer du sang de vache pour son contenu nutritionnel. Champion du monde des poids lourds en 1919 et première star de la boxe moderne, « le Tigre de Manassa » avait pour habitude de mâcher de la poix dans le but de renforcer sa mâchoire. Pour mémoire, la poix n'est pas faite pour être mastiquée, c'est une matière très très collante, à base de résine et de goudrons de pin, qui servait notamment à assurer l'étanchéité des bateaux. Dempsey avait aussi coutume de plonger son visage dans la saumure - une préparation très très salée dans laquelle on conserve viandes et poissons - pour fortifier la peau de son visage. À ne pas reproduire chez soi !

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi