Boycott du Qatar : l'heure de la deuxième vague

La Coupe du monde au Qatar n'est désormais plus qu'une question de semaines. Malgré une once de révolte initiée par la Norvège, mais rapidement contrecarrée par la FFF, plus rien ne peut stopper la FIFA et le Qatar dans leur collaboration, pas même les ONG les plus réticentes à cet évènement planétaire. En revanche, celles-ci peuvent encore informer la plèbe du fait que l'évènement soit encore allègrement contesté. À ce sujet, Amnesty International a publié jeudi dernier un sondage dans lequel 48 % des Français considèrent comme "improbable" le fait de regarder au moins un match de la Coupe du monde de football…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com