Le Brésil a livré une masterclass face à la Corée du Sud

Au son des caxirola et autres instruments à percussions qui garnissaient le kop brésilien, il y avait là des indices sur ce que nous préparait le Brésil face à la Corée du sud. À savoir un récital technique en première période, où l'orchestre dirigé par Tite a récité sa partition à la perfection et ecoéuré une formation coréenne qui n'a jamais su suivre le tempo. Puis une gestion en bon père de famille - qui laissé un peu trop de libertés et permis la réduction du score de Paik Seung-ho- en seconde mi-temps histoire d'arriver en forme pour les quarts de finale.

Un Brésil complet, chef !


Il fallait voir ces bouches grandes ouvertes, conquises par le spectacle qui se déroulait sous leurs mentons, au moment où Vinícius José Paixão de Oliveira Júnior rentrait un sombrero d'une insolente justesse…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com