Bravo, capitaine éternel

SO FOOT

Cela devait être l'année de la consécration pour Claudio Bravo. Après deux années à se partager les bois du Barça avec Marc-André ter Stegen sans jamais avoir le droit de tâter de la Ligue des champions, il s'était enfin vu accorder la pleine confiance d'un coach dans un top club. Et pas n'importe qui, puisque c'est Pep Guardiola qui demandait au Chilien d'être le gardien de ses idées et de Manchester City. La consécration donc pour Bravo, de fait enfin considéré comme l'un des meilleurs portiers du monde.


Sauf que tout a vite tourné au vinaigre. Pour ses débuts avec City, Bravo entrait dans le bain à Old Trafford le 10 septembre. Et commettait sa première boulette : une sortie aérienne complètement foirée et un but offert à Zlatan. Sans conséquence certes, puisque City gagnait (2-1). Mais entre cette bévue et un crochet raté suivi d'un tacle très limite sur Wayne Rooney, Bravo donnait déjà du grain à moudre aux tabloïds…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages