Breakdance - BC One - La Russe Kastet et le Japonais Shigekix remportent le Red Bull BC One de breakdance

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le jeune Japonais Shigekix et la Russe Kastet ont remporté ce samedi soir à Salzbourg la finale mondiale du Red Bull BC One de breakdance. Plus prestigieuse compétition de Breakdance au monde, le Red Bull BC One s'est déroulé la nuit dernière dans le mythique Hangar-7 à Salzbourg, en Autriche. Le plateau regroupait les 16 meilleurs danseurs et danseuses pour décrocher le titre mondial. Chez les femmes, c'est la B-Girl Russe, Kastet, championne du monde 2019, qui s'est imposée face à la Belge Madmax. Elle conserve donc sa couronne mondiale. Elle devient la première concurrente de l'histoire à détenir deux titres consécutifs de championne du monde Red Bull BC One. Shigekix, record de précocité Chez les hommes, la victoire est revenue au Japon grâce à la performance du B-Boy Shigekix. Ce dernier devient ainsi le plus jeune athlète (18 ans) de l'histoire à remporter le titre mondial. En finale, il était opposé au Russe Alkolil, reconnu pour sa puissance et son jeu de jambes mais le Japonais n'a pas tremblé et a marqué avec sa musicalité et sa variété de mouvements. Shigekix avait déjà participé à la finale mondiale en 2017. Les deux représentants français, la B-Girl Kami et le B-Boy Pac Pac, ont malheureusement été éliminés tôt dans la compétition.