Breel Embolo, Suisse tiraillé contre le Cameroun

Unique buteur face au Cameroun, Breel Embolo a joué un bien mauvais tour à son pays de naissance, et sauvé la Nati du guet-apens. Un moment complexe et aérien comme seule la Coupe du monde peut nous en offrir.

"Même si le football est un sport d'émotions, je vais essayer de ne pas célébrer contre le Cameroun. Ce match, c'est un peu un conflit direct et indirect, je n'oublierai jamais d'où je viens", avait anticipé Breel Embolo dans une interview récente. Il faut dire que le buteur helvète de 25 ans, en a passé quatre de son existence au Cameroun. Né à Yaoundé, où vit encore son père et où il revient deux fois par an se ressourcer, l'attaquant révélé à Bâle n'a jamais vraiment coupé le cordon ombilical qui le lie à la terre de ses ancêtres. Alors le voir sortir son pays d'adoption d'un piège grandeur nature, malgré une prestation loin de ses standards monégasques, contribue un peu plus à alimenter le livre des curiosités de la Coupe du monde.

"Nous sommes tous patriotes, c'est vrai qu'il n'a pas célébré son but. Je suis content pour lui et fier aussi. Aujourd'hui…

Lire la suite sur SoFoot.com