Brest-PSG : les maillots de Paris interdits… aux abords du stade

·1 min de lecture
Les abords du stade Francis-Le-Blé seront interdits jusqu'à 19 heures à « toute personne se prévalant de la qualité de supporteur » du PSG.
Les abords du stade Francis-Le-Blé seront interdits jusqu'à 19 heures à « toute personne se prévalant de la qualité de supporteur » du PSG.

Des « violences quasi certaines » et la présence d'un « groupe important de supporteurs ultras » parisiens : la rencontre entre le Stade brestois et le PSG, vendredi 20 août au soir, est classée à risque par les autorités. Au point que le simple fait de porter un maillot de l?équipe parisienne devrait être interdit à proximité du stade jusqu?à l?approche du coup d?envoi, selon un arrêté préfectoral pris le jour même et repéré par Le Parisien.

Si le texte ne mentionne pas expressément le port du maillot comme une infraction, il interdit « à toute personne se prévalant de la qualité de supporteur du club du Paris Saint-Germain ou se comportant comme tel d?accéder au stade Francis-Le-Blé et de circuler ou de stationner sur la voie publique ». Arborer les couleurs du club ou encore entonner des chants de supporteur devrait donc exposer à une amende de quatrième classe de 135 euros. L?interdiction s?applique à partir de midi et sera maintenue jusqu?à 19 h 30, alors que le coup d?envoi doit être donné à 21 heures.

Pas d?alcool, mais des masques

L?arrêté interdit également « la consommation, le transport de boissons alcoolisées et la vente d?alcool à emporter » aux abords du stade de 17 heures à 21 heures, y compris « à l?extérieur et à l?intérieur des établissements disposant d?une autorisation ». Cela, car « la consommation de boissons alcoolisées en réunion par les supporteurs de football occasionne et favorise les troubles à l?ordre public ».

À LIRE AUSSILe t [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles