Brexit : le Royaume-Uni tancé sur la pêche et l'Irlande du Nord, Michel Barnier lance un avertissement

·1 min de lecture

Michel Barnier met en garde le Royaume-Uni, critiqué pour ne pas respecter ses engagements post-Brexit. "Le point de la signature est important, cela touche à la confiance que le Royaume-Uni doit continuer à mériter en respectant ses engagements, ce qu'il ne fait pas en Irlande du Nord aujourd'hui, ce qu'il ne fait pas avec les pêcheurs, et je recommande (...) que le Royaume-Uni fasse attention et respecte ses engagements tels qu'ils sont écrits précisément dans ces deux accords d'octobre 2019 et de décembre 2020", a-t-il dit devant l'association Europresse.

Rappelant que l'Union a déjà engagé des procédures contre le Royaume-Uni sur la question irlandaise, il a estimé que "pour la pêche (...) nous avons un problème sérieux autour de (l'île anglo-normande de) Jersey, que je ne comprends pas, sauf question de mauvaise volonté (...)". "Il y aura sans doute des conséquences", a-t-il anticipé. La semaine dernière, des dizaines de pêcheurs français ont manifesté en flotille devant le port de Saint-Helier à Jersey pour protester contre les conditions de pêche édictées par Londres dans les eaux poissonneuses de cette zone toute proche des côtes françaises, et Paris accuse Londres de ne pas respecter les engagements décidés dans le cadre du Brexit.

>> A lire aussi - Accord sur le Brexit : la grogne des pêcheurs britanniques

Concernant l'Irlande, la Commission européenne accuse Londres d'avoir violé le protocole irlandais contenu dans l'accord de retrait signé fin 2019 après l'annonce unilatérale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les JO de Tokyo annulés ? Le n°2 du parti au pouvoir exhorte à une décision "prudente"
La population de la Chine en passe d’être dépassée par l’Inde, la natalité inquiète
Joe Biden accuse la Russie d’une cyberattaque contre un vaste réseau d’oléoducs, Moscou réplique
Le faux bonus de la compagnie ferroviaire fait polémique
Le palmarès 2021 des banques les moins chères, la Covid-19 creuse les inégalités face au logement... Le flash éco du jour