Brianza : quand le racisme frappe un enfant de dix ans

SO FOOT

C'était un samedi comme les autres pour l'équipe U10 de l'Aurora Desio Calcio. Un match à 15h disputé face à une autre équipe du coin, la Sovicese. "Notre équipe menait au score, ce qui a rendu les parents adverses un peu agités. Ils se sont énervés, il y avait un peu de tension entre les parents. C'est aussi monté car il y avait une accumulation de petites fautes, de duels avec de l'engagement", se rappelle Alessandro Crisafulli, le directeur sportif des jeunes du club. Une rencontre âpre et disputée, en somme, comme il y en a des milliers chaque week-end en Italie et ailleurs. Jusqu'à ce que l'impardonnable se produise, et fasse basculer une simple rencontre d'enfants dans une autre dimension.

"Sur le moment, je voulais juste finir le match"


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Nègre de merde". Dans l'incrédulité la plus totale, une mère de famille balance cette ignoble insulte au seul petit garçon noir…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi