Brigitte Macron sous le choc : son petit-neveu roué de coups en pleine rue et hospitalisé

Une agression gratuite. Ce lundi 15 mai, peu après l'allocution du président de la République Emmanuel Macron dans le 20 heures de TF1, Jean-Baptites Trogneux a été agressé à Amiens, rapporte Le Courrier Picard. Une attaque survenue près de la chocolaterie Trogneux dont le petit-neveu de Brigitte Macron est l'un des responsables avec son père Jean-Alexandre.

"Une dizaine de personnes se sont dirigées vers notre boutique du centre-ville d'Amiens après la prise de parole du président  à la télévision. Ils faisaient partie d'un groupe de manifestants qui se rassemblent régulièrement devant l'hôtel de ville", a rapporté Jean-Alexandre Trogneux auprès de nos confrères, avant de détailler la violente attaque dont a été victime son fils : "Il était 22 heures. Jean-Baptiste est rentré à la boutique (il vit au-dessus actuellement, ndlr) quand ils lui sont tombés dessus. Il a reçu des coups de poing, des coups de pied. Il s'est mis en boule pour se protéger mais il a des blessures à la tête au visage au genou et à un doigt."

"Que l'on nous foute la paix"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Jean-Baptiste Trogneux, qui a déposé plainte dans la nuit, était ce mardi matin "en observation dans l'attente d'un scanner", a indiqué son père à l'AFP. Il s'est également vu prescrire huit jours d'arrêt de travail. Choqué, Jean-Alexandre Trogneux ne décolère cependant pas. "Que l'on nous foute la paix. La boutique ne fait (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Emmanuel Macron : son allusion à l'une de ses petites phrases polémiques fait mouche
Elisabeth Borne : "trop, c'est trop", la Première ministre tape du poing sur la table après des révélations intimes
“Je suis gênée par…” : Marion Maréchal réagit à la demande d'interdiction des manifestations d'ultradroite
Emmanuel Macron : sa réaction acerbe au passage érotique du livre de Bruno Le Maire
Emmanuel Macron : ces "bibelots" dont le Président n'arrive pas à se séparer qui encombrent l'Élysée