Bruno Bolchi, bien plus qu'une icône Panini

Si les accros aux vignettes Panini devront débourser au bas mot 1000 euros pour acquérir les 617 figurines autocollantes du Mondial 2022, il y en a bien une qui vaut aujourd'hui de l'or. Celle de Bruno Bolchi, premier joueur de l'histoire à avoir eu sa ganache sur un autocollant distribué par la firme italienne. C'était il y a 61 ans, dans les rues de Modène, où Olga Panini ouvrit un kiosque en 1945. On y vendait alors des journaux, des jouets, des cartes postales et même des vêtements. Un pop-up store avant l'heure qui deviendra célèbre grâce à deux des quatre fils Panini, Giuseppe et Benito, qui ont eu une idée de génie : glisser dans chaque quotidien vendu une photo de footeux.

"On pourrait penser que quelqu'un est venu et m'a demandé : "Écoute, on…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com