• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bruno Genesio (Rennes) : « Face à Nantes, on s'attend à un derby très engagé »

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Stade Rennais, qui se rend à Nantes ce mercredi pour la 36e journée de Ligue 1 (21 h) et rêve de Ligue des champions, ne s'attend pas à trouver une équipe nantaise démobilisée après son succès en finale de la Coupe de France.

Au Stade Rennais, on ne s'attend pas à trouver un FC Nantes démobilisé, ce mercredi, à la Beaujoire (21 h), en match décalé de la 36e journée de Ligue 1. C'est, en substance, la réflexion tenue ce lundi par Benjamin Bourigeaud et son entraîneur, Bruno Genesio. « Les Nantais sont euphoriques après leur victoire de samedi en finale de Coupe de France, mais ça ne veut pas dire qu'ils vont laisser filer le match, prévient le milieu du Stade Rennais. Mercredi, c'est de la Ligue 1 et surtout c'est un derby breton. Ils seront concentrés et voudront nous contrer. »

« Que redouter de Nantes ? C'est une très belle équipe, qui a montré de belles choses au Stade de France »

Bruno Genesio se méfie également des Canaris :« Que redouter de Nantes ? C'est une très bonne équipe, qui a montré de belles choses au Stade de France face à Nice, en finale de Coupe, ainsi que tout au long de la saison, grâce au travail d'Antoine Kombouaré. Ils ont une belle structure défensive et sont redoutables dans le jeu de transition. On s'attend à un derby très difficile et engagé. On s'y est préparé physiquement et mentalement. On est concentrés sur notre objectif européen, que l'on espère le plus élevé possible. »

lire aussi

Nantes dispose de Nice et s'offre une nouvelle Coupe de France

Une petite demi-heure pour Doku ?

Pour ce derby crucial pour la qualification en C1, Rennes pourra compter sur les retours de blessure d'Alfred Gomis (fracture du doigt) et de Jérémy Doku (musculaire). Si à propos du gardien sénégalais, Bruno Genesio n'a pas voulu préciser s'il serait titulaire (« je ne veux pas donner de billes à l'adversaire ! »), le coach des Bretons a indiqué que l'attaquant belge pourrait probablement entrer à l'heure de jeu : « Il a connu une saison pas facile du fait de ses pépins physiques et n'a évidemment pas 90 minutes dans les jambes. Mais il a bien travaillé à l'entraînement et est bien dans sa tête. Et il pourrait rendre le match compliqué aux joueurs d'en face qui auront déjà couru plus d'une heure, par sa faculté à provoquer et gagner des duels en un contre un ou un contre deux. »

Bourigeaud : «Ça reste un derby»

lire aussi

Le classement de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles