De Bruyne, Mister Robot

SO FOOT
·1 min de lecture

Kevin de Bruyne n'a jamais eu le sourire facile. Parfois, quand il marque un but, on peut seulement l'observer plisser légèrement les lèvres, taper dans quelques mains amicales, puis trottiner sereinement vers sa partie de terrain pour se replacer. C'est peu ou prou ce qu'il a fait ce mardi soir, après avoir initié puis conclu l'action qui a permis à Manchester City d'ouvrir la marque, face au Borussia Dortmund. Un match où Kevin de Bruyne a souvent flirté avec ce qui ressemble à une forme de perfection. C'est assez sublime à regarder, et tout le monde risque encore une fois de s'en émouvoir. Tout le monde, sauf peut-être le principal intéressé.

La machine du milieu


Manchester City, qui n'a dompté Dortmund que 2-1 grâce à un pion de Foden à la 90e minute, a pourtant tout sauf livré un grand quart de finale de C1. Les Sky Blues étaient un peu en dedans, comme freinés par la force de l'enjeu ou par le…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com