Bryan Coquard (Cofidis) quittera la Vuelta après la 13e étape vendredi

Bryan Coquard aura pour mission de marquer le maximum de points UCI dans des épreuves de moindre envergure. (R. Bettini/Sprintcyclingagency©2022)

Le Français Bryan Coquard (Cofidis) quittera la Vuelta au terme de la 13e étape vendredi. Une confidence faite par son équipier Davide Cimolai qui justifie ce retrait par la recherche de points UCI afin d'assurer le maintien de l'équipe en World Tour.

Dernière occasion de briller pour Bryan Coquard ce vendredi. Le Français va quitter la Vuelta au terme d'une 13e étape qui pourrait lui convenir si l'échappée ne va pas au bout. L'indiscrétion a été révélée par son équipier italien de Cofidis Davide Cimolai avant le départ.

« Vendredi, Coquard rentrera chez lui pour participer à d'autres courses », a révélé le vétéran transalpin (33 ans) dans des propos rapportés par le site italien Bici. Pro. Une stratégie ayant pour objectif de marquer le maximum de points au classement World Tour dans l'optique du maintien.

Davide Cimolai (Cofidis)

« Dans les petites épreuves, beaucoup de points peuvent être gagnés. Le système de points est une honte »

Et l'ancien lanceur d'Arnaud Démare ne s'est pas privé pour dire tout le mal qu'il pense de ce système de points : « Nous devons marquer des points, mais je pense que c'est ridicule. Cela provoque beaucoup de stress tout au long de l'année. Le paradoxe de la situation est que dans les petites épreuves, beaucoup plus de points peuvent être gagnés. Le système de points est une honte. Je ne suis pas content, mais je comprends l'équipe » a dévoilé Cimolai.

Il faut dire qu'en dehors du dernier jour, le profil des étapes restantes ne correspondait pas aux qualités du sprinteur français. L'équipe Cofidis possède un matelas confortable de 800 points d'avance environ sur la 19e place relégable occupée par Lotto-Soudal actuellement.

Coquard dément et assure qu'il sera au départ samedi

À l'arrivée de la 13e étape, Bryan Coquard a démenti les dires de son équipier. S'il assure que l'option de l'abandon a été évoquée, il précise que ce n'est pas celle qui a été retenue. Sauf en cas de test Covid positif ou de chute, le Coq visera donc encore la victoire sur cette Vuelta, notamment mardi et dimanche sur des étapes promises aux sprinteurs.

lire aussi

Toute l'actualité de la Vuelta