Bryan Coquard : « Je serai au départ de la Vuelta samedi »

Bryan Coquard devrait finalement bien être en course jusqu'à la fin de la Vuelta. (S. Mantey/L'Équipe)

Imbroglio dans l'équipe Cofidis. Si son équipier Davide Cimolai avait annoncé le retrait de Bryan Coquard au soir de la 13e étape de la Vuelta, le Français a démenti à son arrivée, même si l'option a bien été envisagée.

Finalement Bryan Coquard devrait être sur la ligne au départ de la 14e étape de la Vuelta samedi. Pourtant, Davide Cimolai, son équipier italien avait dévoilé vendredi le retrait de la course de son leader à la demande de Cofidis. L'objectif avancé ? Se consacrer à la lutte pour le maintien en World Tour en l'alignant sur des épreuves de moindre envergure mais plus rémunératrices en points pour la formation nordiste.

Une information démentie à l'arrivée de la treizième étape par le sprinteur au micro d'Eurosport, même s'il reconnaît que l'abandon a été évoqué : « Non, je serai au départ demain (samedi) sauf si mon test antigénique s'avère positif. L'option a effectivement été évoquée mais ce n'est pas celle qui a été retenue. »

Bryan Coquard, au sujet de la répartition des points UCI

« Je gagne plus de points UCI à faire deuxième à la Roue Tourangelle qu'à faire deuxième sur une étape de Paris-Nice »

Il a ensuite émis des critiques sur un système de points UCI déjà blâmé par son poisson-pilote : « La réflexion avait du sens parce que je gagne plus de points en faisant deuxième de la Roue Tourangelle que deuxième d'une étape de Paris-Nice... Mais il reste encore deux opportunités avec mardi et dimanche de gagner ici », a conclu le Coq. Réponse samedi midi pour en avoir définitivement la certitude, Cofidis n'ayant pas communiqué à ce sujet.

lire aussi

Toute l'actualité de la Vuelta