Button doute qu'un retour chez Renault intéresse Alonso

Emmanuel Touzot
motorsport.com

Depuis que à se développer au sein de la structure, et Alonso connaît le team et pourrait apporter une expertise qui ne déplairait certainement pas à Renault, au moment où se lancera le développement de la monoplace 2022 répondant à un tout nouveau règlement technique.

L'avenir de Renault étant incertain en F1, ce serait l'occasion pour le constructeur de disposer d'un pilote de pointe pour maximiser ses résultats, tout en attirant des sponsors qui pourraient aider à la sauvegarde du projet. Mais , qui a été l'équipier d'Alonso en 2015 et 2016 chez McLaren, doute que le double Champion du monde veuille se lancer dans une telle aventure, car le projet ne lui permettra pas immédiatement de disposer d'une voiture pour gagner.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Alonso est "prêt à revenir" en F1, selon Briatore

"Je pense que si Renault était proche de la tête [du peloton] et qu'il pouvait voir cela en 2021 ou 2022, s'il y avait des chances de podiums ou de victoires, je pense qu'il saisirait cette opportunité s'il en avait l'occasion", a expliqué Button auprès de Sky Sports F1. "Mais je pense que ce sera un processus plus long que cela pour qu'ils reviennent à l'avant. Il faudra probablement quatre ans ou plus. Il n'a pas ce temps-là, et je ne crois pas qu'il veuille le prendre."

Corroborant les propos du principal intéressé, qui avait expliqué qu'il n'envisagerait un retour que s'il disposait de bonnes chances de résultats, Button ne remet pas en doute le talent d'Alonso, mais bien sa motivation à long terme : "Je ne suis simplement pas sûr que ce soit la bonne opportunité pour lui. Je pense que s'il pouvait intégrer une des trois équipes de pointe, il saisirait évidemment cette chance car il peut montrer sa vitesse. Il n'a rien perdu, à 38 ans. Mais construire de nouveau une équipe pour trois ou quatre ans ? Je ne pense pas que ce soit ce que cherche Fernando."

À lire aussi