Button, Johnson et Alonso pourraient rouler pour Arrow McLaren SP

David Malsher
motorsport.com

Pour l'instant, Arrow McLaren SP n'a annoncé une troisième voiture que pour un seul événement cette saison, les 500 Miles d'Indianapolis. C'est qui doit faire sa troisième tentative sur la célèbre course, après des débuts impressionnants pour Andretti Autosport en 2017, et une apparition ratée ponctuée d'une non qualification en 2019 avec McLaren. 

Mais avant que la pandémie due au coronavirus n'interrompe les plans des championnats et des équipes, Motorsport.com avait appris que McLaren devait également engager l'Espagnol lors du GMR Grand Prix of Indianapolis, initialement prévu en mai sur le circuit routier d'Indianapolis. Cet engagement devrait d'ailleurs être maintenu à la nouvelle date du GP d'Indianapolis, le 4 juillet, tandis que l'Indy 500 se tiendra le 23 août.

Le septuple Champion de NASCAR Cup Series, , devait également effectuer un test dans une monoplace de l'équipe Arrow McLaren SP sur le Barber Motorsports Park lors du mois d'avril, et ne cache pas son intérêt pour l'IndyCar. L'Américain, qui doit normalement arrêter sa carrière à plein temps en NASCAR au terme de la saison, a participé à une course de l'IndyCar Challenge virtuel, mais voudrait aussi faire ses débuts dans la catégorie. Néanmoins, rien n'indique que cela se fera avant début 2021.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire aussi :

Pagenaud face aux nouveaux défis d'un Indy 500 en août

Début mars, Motorsport.com avait eu l'indication selon laquelle les employés de l'équipe Arrow McLaren SP se préparaient à faire rouler leur troisième monoplace avec au volant, dès la manche de Road America. Le PDG de McLaren, Zak Brown, a cependant révélé lors d'un podcast avec James Allen et Jonathan Noble que les débuts de Johnson et Button ont temporairement été mis en suspens par le manque de journées de tests dû au calendrier 2020 revu.

"J'ai discuté avec les trois", a déclaré Brown. "Tous les trois aiment vraiment l'IndyCar et tous les trois veulent courir. Ils sont très compétitifs. Je pense que l'IndyCar vient d'avoir une restriction des tests, et ça rend malheureusement cela plus difficile pour cette année, car je ne pense pas que l'un d'entre eux voudrait simplement monter dans la voiture à froid lors des essais du vendredi."

"Je pense qu'ils sont trop professionnels et savent que le sport est trop compétitif pour penser qu'ils peuvent juste monter [dans la voiture] sans une quantité décente de tests. Mais je dirais que ces trois pilotes... je ne serais pas surpris d'en voir un, ni de voir les trois en IndyCar à un moment, et je pense que ce serait passionnant."

Avec James Allen et Jon Noble  

À lire aussi