Cédric Fauré : "Avec sa phrase sur Zidane, Noël Le Graët a montré sa vraie personnalité"

Quels étaient tes rapports avec Noël Le Graët au moment de ton arrivée à Guingamp, à l'été 2004 ?
Au début, tout se passait très bien. C'est lui qui me voulait. Il a mis tous les moyens qui étaient à sa disposition pour me faire venir. Mais après, ça s'est compliqué.

C'est-à-dire ?
J'avais besoin d'un temps d'adaptation. Pour la première fois de ma vie, je quittais la région toulousaine, et passer de la quatrième ville de France à Guingamp, ça crée forcément un changement. En plus, j'avais des soucis privés. Tout cela s'est répercuté sur le terrain (un but sur ses douze premiers matchs de championnat, NDLR). Aux yeux du président, je n'étais pas assez performant. Et c'est là que j'ai vu son vrai visage.

"S'il n'a pas d'intérêt à te parler, il s'en fout de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com