Célébrez vos buts contre vos anciens clubs, bon sang !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il y avait deux certitudes lors du double affrontement entre le RB Leipzig et le Paris Saint-Germain cet automne. La première : Christopher Nkunku allait faire honneur à la tradition des joueurs qui marquent contre leur ancien club, théorème qui prend toujours un peu plus d'épaisseur quand il s'agit du PSG. La deuxième : Christopher Nkunku ne célèbrerait pas son but. Le match du mercredi 3 novembre en Allemagne a accouché d'un double bingo. Christopher Nkunku a logiquement ouvert la marque pour les locaux d'une belle tête décroisée avant de lever les bras comme pour s'excuser d'avoir trompé le gardien du PSG. Sans aller systématiquement jusqu'à imiter Adebayor qui avait parcouru tout le terrain en deux millisecondes pour aller célébrer son but pour Manchester City face à ses ex-supporters d'Arsenal, pourquoi bouder son plaisir d'avoir marqué ? Quel est le message…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles