JO de Tokyo: les musiques de la cérémonie d'ouverture ont ravi les fans de jeux vidéo

·3 min de lecture
Des feux d'artifice au-dessus du stade olympique de Tokyo lors de l'ouverture des JO le 23 juillet 2021. (Photo: AFP)
Des feux d'artifice au-dessus du stade olympique de Tokyo lors de l'ouverture des JO le 23 juillet 2021. (Photo: AFP)

JO 2020 - La culture japonaise à l’honneur. Lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, ce vendredi 23 juillet, le Japon a choisi les musiques de plusieurs de ses jeux vidéo mythiques pour rythmer le défilé des 206 délégations d’athlètes.

Dans le stade olympique de la capitale japonaise, on a ainsi pu entendre les thèmes musicaux de “Sonic”, “Final Fantasy”, “Dragon Quest”, “Kingdom Hearts”, “Monster Hunter”, “Chrono Trigger”, “Tales Of” ou encore “Soul Calibur”, pour le plus grand bonheur des téléspectateurs amateurs de jeux vidéo.

Voici un exemple de musiques que l’on pouvait entendre:

“Cette cérémonie est juste parfaite”

Les fans, devant leurs écrans, ont été nombreux à exprimer leur joie de découvrir les thèmes musicaux de leurs jeux vidéo préférés. De quoi apporter un peu d’enthousiasme à cette cérémonie d’ouverture particulière, organisée dans un stade clairsemé et dans un Tokyo sous état d’urgence où les Jeux se tiennent quasi à huis clos, coronavirus oblige.

“Après #FinalFantasy, #KingdomsHearts et #DragonQuest, des musiques de #ChronoTrigger et #Sonic. Cette cérémonie est juste parfaite”, écrit un utilisateur de Twitter. “Jamais je n’aurais cru entendre du Final Fantasy et encore moins du Soul Calibur ou du Tales Of dans une cérémonie vue dans le monde entier, c’est trop beau”, commente aussi Kayane, célèbre streameuse et gameuse professionnelle.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet hommage à la culture des jeux vidéo au pays du Soleil levant n’est pas anodin. Même si l’industrie est née aux États-Unis, le Japon fait figure de poids lourd mondial avec des grands noms comme Nintendo, Sony et Sega, et des jeux connus dans le monde entier.

Le lever de rideau de ces Jeux de la XXXIIe Olympiade, émaillé de feux d’artifice, de chorégraphies modernes et de représentations d’arts traditionnels japonais, a connu son point d’orgue avec l’ouverture officielle par l’Empereur du Japon Naruhito, avant que la vasque olympique ne s’enflamme. “Je déclare ouverts les Jeux de Tokyo”, a solennellement prononcé l’Empereur, selon la formule consacrée, dans un stade seulement rempli d’un millier d’invités.

À voir également sur Le HuffPost: les raisons de la folie autour des cartes Pokémon

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles