C'était un 11 janvier : l'étonnante Arrows F1 triplace

Basile Davoine
motorsport.com

Le 11 janvier 2001, l'écurie Arrows dévoile une Formule 1 inattendue : celle-ci est non pas faite pour un pilote seul, ni même pour accueillir un passager, mais deux ! Arborant la livrée orange qu'utilise l'écurie en Grand Prix à l'époque, cette F1 baptisée AX3 n'est donc plus une monoplace mais une triplace. Elle s'appuie sur un design révolutionnaire qui permet non seulement d'embarquer deux invités derrière le pilote, mais surtout de leur offrir une visibilité accrue, sans être gênés par le pilote devant eux. 

"L'AX3 a été conçue pour offrir une expérience plus véritable que jamais de ce qu'un pilote de F1 voit et ressent dans le cockpit", s'enthousiasme lors de la présentation Tom Walkinshaw, qui présidait aux destinées d'Arrows. "Beaucoup de choses ont été écrites sur l'accélération, les forces g et les capacités de freinage de ces voitures de course, mais nous allons désormais plus loin en offrant aux gens l'opportunité d'apprécier eux-mêmes ce qu'il en est."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Janvier 2000 : Jaguar F1 boucle sa première publique

Présentée trois ans après la première F1 biplace de l'Histoire, développée en 1998 par McLaren, cette triplace était dotée d'un moteur V10 Hart développé par Arrows, capable de produire 680 chevaux et lui permettant de passer de 0 à 100 km/h en cinq secondes environ. Sa vitesse de pointe pouvait techniquement dépasser les 350 km/h.

Au cours de la saison 2001, l'Arrows triplace avait permis de faire quelques heureux avec des tours de piste, notamment sur l'asphalte détrempé de Silverstone ! En 2018, deux exemplaires avec très peu de kilomètres au compteur avaient été mis aux enchères. 

Arrows AX3 <span class="copyright">Motorsport.com</span>
Arrows AX3 Motorsport.com

À lire aussi