C'était un 5 mai : la première victoire de Bourdais aux USA

Emmanuel Touzot
motorsport.com

Orné d'une couronne de Champion international de F3000, acquise en 2002 avec Super Nova pour sa troisième saison dans la discipline, n'a pas vu les portes de la F1 s'ouvrir en 2003 et a donc décidé de traverser l'Atlantique pour aller s'engager en Champ Car, une des deux disciplines ayant fusionné depuis pour donner l'actuel IndyCar. 

Auteur de sa première pole position dès sa première course dans la discipline, sur le circuit de St. Petersburg qu'il affectionne toujours énormément, il a remporté sa première course quelques semaines plus tard. Mais sa première victoire outre-Atlantique s'est en réalité passée outre-Manche, puisque c'est sur le circuit de Brands Hatch, qui constituait à l'époque une étape du calendrier, que le Français a triomphé pour la première fois.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Santino Ferrucci remplace Sébastien Bourdais

Nous vous proposons de revivre ce premier succès, qui a conduit à 30 autres victoires et à quatre titres consécutifs de Champion dans la discipline entre 2004 et 2007. Bourdais est par la suite passé en F1 avec Toro Rosso, pour ce qui reste une des expériences les plus amères de sa carrière, et le Manceau a finalement effectué son retour aux États-Unis, disputant le championnat IndyCar depuis 2011 et engrangeant six victoires au passage. 

Auteur de quatre deuxièmes places aux 24 Heures du Mans avec Peugeot, Bourdais ne dispose pas de volant à temps plein en IndyCar pour la saison 2020, mais devrait y disputer plusieurs courses pour le compte de l'équipe AJ Foyt, tout en roulant en IMSA en parallèle.

À lire aussi