Et si c'était l'heure pour Lloris de passer le flambeau ?

·1 min de lecture

Une demi-volée arrêtée au bout d'une extension à la 14e minute d'Allemagne-France, en demi-finales de l'Euro 2016. Une double intervention kamikaze sur une tête de Cáceres puis devant Godín juste avant la mi-temps du quart de finale de la Coupe du monde 2018. Une allonge absolument sublime pour détourner des filets une frappe lourde d'Alderweireld face à la Belgique, en demi-finales de ce même Mondial. Comme des flashs, les instants de brillance d'Hugo Lloris avec l'équipe de France racontent en pointillé l'histoire d'un gardien qui a été absolument décisif sur la route des plus grandes histoires des Bleus ces dernières années. Rapidité, vivacité, agilité, assurance ; tout ce qui faisait le Lloris de 2016 et de 2018 dans les grands moments et qui, cruellement, semble lui avoir manqué en 2021.

Lloris et périls

Hugo Lloris est depuis dix ans le capitaine évident, et depuis 2009 le gardien…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles