C1 - Le PSG étrille Anderlecht

LIGUE DES CHAMPIONS – Emmené par une MCN décisive, le PSG a atomisé Anderlecht, mercredi, lors de la 3e journée du groupe B de la Ligue des Champions (0-4). Les Parisiens poursuivent leur sans-faute et filent droit vers les 8es.

Lorsqu’ils sont heureux, Neymar et Dani Alves montrent leurs langues… REUTERS/Eric Vidal

 

Les matches se suivent et se ressemblent pour le PSG qui continue de tout pulvériser sur son passage. Après avoir humilié le Celtic (0-5) et le Bayern Munich (3-0) lors des 2 premières journées, les Parisiens ont étrillé Anderlecht mercredi soir en Belgique, confortant ainsi leur place de leaders du groupe B. Les coéquipiers de Neymar filent droit vers les huitièmes de finale.


Face à des champions de Belgique bons derniers du groupe B, les hommes d’Emery ont dégainé dès la 3e minute, avec un nouveau but de Mbappé (son 8e en 9 titularisations en C1), à la suite d’un une-deux avec Verratti. Juste avant la pause, l’inévitable Cavani a inscrit son 12e but en 12 matches toutes compétitions confondues en reprenant d’une tête à bout portant un caviar de Mbappé, décidément dans tous les bons coups.

Le film du match

Au retour des vestiaires, pour ne pas faire de jaloux, Neymar a inscrit le but du KO sur un coup franc direct astucieux (66e). Et dans les dernières minutes, Di Maria a enfoncé le clou d’un joli piqué (88e). Le score – très lourd – ne doit pas faire oublier aux Parisiens qu’ils ont parfois subi les foudres de l’attaque belge. Sans un grand Areola – auteur de 3 parades décisives -, ce 3e succès en 3 matches de C1 aurait eu moins d’éclat. Toujours invaincue cette saison, la bande à Verratti donne l’impression d’être imbattable. L’OM est prévenu.

Les tops et les flops
Côté PSG, Areola (12e, 15e, 80e) a encore été précieux dans ses bois. Cavani a égalé le record de van Nistelrooy et Ronaldo en marquant un but pour le 7e match consécutif en C1. Neymar a marqué, Mbappé aussi. Même si tout n’est pas parfait la MCN a régalé. Flop en revanche pour Dani Alves, auteur d’un premier quart d’heure vraiment catastrophique. Meunier pourrait en profiter pour le clasico de dimanche. Côté Belge, Sels a réalisé plusieurs arrêts décisifs, face à Mbappé et Cavani, et Oneykuru a été un poison sur les phases offensives.


Et pour finir on a aimé : La MCN
Avec une tel trio, pas étonnant que le PSG possède la meilleure attaque de la compétition, avec 12 buts inscrits en 3 matches (et 0 encaissé).


Ce contenu peut également vous intéresser :


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages