C3-C4 : trois victoires, un nul, les clubs français à la fête

Au bout du suspense, le FC Nantes s'est imposé face à l'Olympiakos (2-1) pour son entrée en lice en Ligue Europa.  - Credit:JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Au bout du suspense, le FC Nantes s'est imposé face à l'Olympiakos (2-1) pour son entrée en lice en Ligue Europa. - Credit:JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Un match nul après l'horreur. Pour son entrée dans la phase de poules de la C4, Nice concède un match nul à Cologne (1-1) à domicile. Dominés en première période, les Aiglons ont fait meilleure figure lors du second acte et ont égalisé avec Andy Delort qui a répondu à l'ouverture du score de Steffen Tigges (19e). Le coup d'envoi avait été décalé de 55 minutes après de violents affrontements entre les supporteurs des deux équipes. Une heure avant le coup d'envoi du match, plusieurs centaines de supporteurs cagoulés aux couleurs du club de Cologne, sur les plus de 8 000 présents dans la tribune Ray, ont envahi la tribune présidentielle, ou tribune Ségurane, pour aller en découdre avec les supporteurs niçois, installés, eux, en tribune populaire sud. Le bilan est lourd avec 18 blessés, dont un grave.

Décevant depuis la reprise de la Ligue 1, le Stade rennais l'a été tout autant pour son entrée en lice en Ligue Europa en s'imposant petitement 2 buts à 1 au bout du temps additionnel sur le terrain de la modeste équipe chypriote de Larnaca, jeudi, lors de la 1re journée de la phase de poules. Le héros du jour est le jeune défenseur Lorenz Assignon, qui a marqué le but d'une victoire étriquée une dizaine de minutes seulement après son entrée en jeu en remplacement du Croate Lovro Majer, affublé d'un masque noir en raison d'une fracture du nez.

Les joueurs de Bruno Génésio, avec Steve Mandanda dans le but, étaient pourtant idéalement entrés dans le match, investissa [...] Lire la suite