C3 - Pas d'exploit pour l'OM, puni par l'Atlético

Yahoo Sport

LIGUE EUROPA – Porté par un Griezmann ultra-efficace (doublé), l’Atlético a puni l’OM et remporté la 3e C3 de son histoire, mercredi soir à Lyon (3-0). Le scénario a été cruel pour les Marseillais qui n’ont pas grand chose à se reprocher.

Le scénario a été cruel pour l’OM…
Le scénario a été cruel pour l’OM…

 

Le miracle n’a pas eu lieu mercredi soir au Groupama Stadium. Comme en 1999 face à Parme (3-0) et en 2004 face à Valence (2-0), un autre club espagnol, l’OM s’est incliné en finale de C3. Cette fois, le tableau d’affichage ne reflète absolument pas la physionomie du match. Contre toute attente, l’OM a globalement dominé les débats, se créant plusieurs occasions dont une énorme d’entrée de jeu, via Germain (4e), idéalement servi par Payet.


D’un réalisme clinique, l’Atlético a ouvert le score contre le cours du jeu. Une relance hasardeuse de Mandanda dans l’axe, suivie d’un contrôle raté de Zambo : il n’en fallait pas plus à Griezmann pour mettre sur orbite les Colchoneros dès la 24e minute. Sur la seule occasion madrilène de la première période. Valeureux mais malheureux, les Phocéens perdaient ensuite Payet (en larmes) sur blessure (32e). Le tournant du match.



Au retour des vestiaires, Grizou s’offrait le doublé sans rien demander à personne (49e). Malgré plusieurs assauts olympiens et une tête sur le poteau de Mitroglou (81e), c’est finalement l’Atlético qui pliait le match à la 89e minute, sur un tir imparable de Gabi. Les hommes de Diego Simeone sont sacrés en C3 pour la 3e fois de l’histoire du club madrilène. L’OM ne sera donc pas le premier club français à soulever la Ligue Europa. Les hommes de Rudi Garcia peuvent désormais tout perdre dimanche lors de la 38e journée de L1. Cruel.



LE FILM DU MATCH

Les tops et les flops
L’homme du match se nomme Antoine Griezmann. Auteur d’un doublé au Groupama Stadium, comme face à l’Eire avec les Bleus à l’Euro 2016, l’attaquant de l’Atlético a éclaboussé la finale de son talent. Pour le reste, le collectif madrilène a une nouvelle fois fait le boulot. Côté Marseillais, l’énorme flop a été Germain, auteur d’un énorme raté en début de match et totalement transparent par ailleurs. Ocampos a été énorme au milieu mais Garcia n’a pas jugé bon de le faire jouer plus que 55 minutes. Bizarre. Mention bien également à Bouna Sarr, Thauvin, la charnière Rami-Luiz Gustavo, Lopez, Sanson et Zambo, qui ont donné le maximum.




Ce contenu peut également vous intéresser :


À lire aussi