Caeleb Dressel forfait pour le reste des Mondiaux

Caeleb Dressel. (S. Boué/L'Équipe)

L'Américain Caeleb Dressel s'est définitivement retiré des Championnats du monde de Budapest (Hongrie), mercredi. Des raisons médicales sont invoquées.

Après avoir déclaré forfait pour raisons médicales mardi pour les demi-finales du 100 m, alors qu'il y avait réalisé la 2e performance des séries, Caeleb Dressel s'est définitivement retiré des Championnats du monde de Budapest, mercredi.

« Après s'être entretenu avec Caeleb, ses entraîneurs et le personnel médical, la décision a été prise de le retirer des Championnats du monde. Notre priorité est et sera toujours la santé de nos athlètes et nous continuerons à apporter à Caeleb l'aide dont il a besoin pour récupérer rapidement », a déclaré la fédération américaine dans un communiqué.

lire aussi

Toute l'actualité de la natation

Caeleb Dressel devait disputer jeudi matin les séries du 50m et celles du 100m papillon, deux distances sur lesquelles il est tenant du titre mondial et champion olympique. Lindsay Mintenko, la directrice des opérations de l'équipe américaine, est venu expliquer: « Pour sa santé, c'était la meilleure décision à prendre. En raison du secret médical, je ne peux pas être plus précise. Je ne peux pas dire s'il s'agit d'un problème physique ou mental. Peut-être que Caeleb, lui-même, s'exprimera davantage plus tard, c'est à lui que revient la décision. Il quitte Budapest aujourd'hui. Il n'était pas en état de concourir. »

« Son état d'esprit ? C'est très dur, Caeleb avait tellement travaillé pour ces Mondiaux..., a-t-elle poursuivi. C'est une situation terrible pour lui, on est triste pour lui. Ses coéquipiers lui ont apporté tout leur soutien depuis que la décision a été prise hier soir (mardi). Mais si tout va bien, il guérira vite.»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles