Caen-Monaco (0-3), Mbappé et Monaco sur leur lancée

30e journée de Ligue 1
Caen-Monaco : 0-3
Buts :
Mbappé (13e, 81e), Fabinho (49e s.p.)

Les matches qui suivent les sorties continentales ne sont jamais faciles à gagner. Mais avec l'AS Monaco cette saison, toutes les idées reçues volent en éclats. L'équipe de Leonardo Jardim se montre intraitable, quelle que soit la compétition et peu importe le rythme des rencontres. Ce dimanche, c'est Caen qui a dû l'apprendre à ses dépens en prenant le bouillon à domicile. Tout comme les Citizens mercredi dernier, les hommes de Garande ont subi la loi du leader de la Ligue 1 et de son génie, Kylian Mbappé.

Le phénomène Mbappé a encore frappé

Les matches se suivent et se ressemblent pour le jeune attaquant monégasque. Malgré son manque d'expérience, il est en constante progression et c'est à se demander quelles sont ses limites. Bien que surveillé de toute part désormais avec parfois trois défenseurs sur son dos, il parvient systématiquement à faire parler ses qualités. Lors de cet après-midi dominical, il ne lui a d'ailleurs fallu qu'un petit quart d'heure de jeu pour pouvoir marquer. A la suite d'un une-deux avec Valère Germain, sur lequel il a ébahi l'assistance par sa technique, sa vitesse d'exécution et aussi sa vista, il a lancé le festival des siens avec une frappe croisée limpide.

Mbappé leur a tout fait

Avec Monaco, cette saison, une ouverture du score rapide est forcément synonyme de victoire. Les Caennais l'ont compris et ont très vite abdiqué. Les locaux se sont simplement contentés de limiter la casse, avec comme seule opportunité à mettre à leur actif une tête de Alaeddine Yahia (72e), bien captée par Danijel Subasic. La prudence n'a cependant pas suffi pour éviter une correction face à la meilleure équipe du championnat. A la pause, les Malherbistes auraient déjà pu accuser trois buts de retard si l'arbitre avait sifflé des penalties sur des fautes évidentes commises sur Mbappé (38e) et Lemar (54e).

Une autre équipe que Monaco aurait sûrement eu du mal à digérer ses mauvaises décisions. Mais, les protégés de Jardim n'ont pas besoin de se soucier de ces contrariétés. En seconde période, ils sont repartis de l'avant et leur persévérance a payé à la 49e minute. Mbappé se faisait une nouvelle fois déstabilisait dans la surface et l'arbitre n'eut alors d'autres choix que d'indiquer le point blanc dans la surface. Fabinho a transformé la sentence sans trembler. Ca faisait deux buts d'écart, mais Caen n'était pas au bout de ses souffrances. A huit minutes de la fin, les locaux s'inclinaient pour la troisième fois sur une réalisation de…Mbappé. Le néo-international signait sa 12e réalisation de la saison en reprenant victorieusement de la tête un centre de Moutinho.  

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages