Un calendrier 2023 construit autour des qualifications olympiques

Sam Avezou, médaillé d'argent en bloc aux Championnats d'Europe, visera en 2023 une qualification pour ses premiers JO, à Paris en 2024. (B. Paquot/L'Équipe)

À deux manches de la fin de la saison 2022, la fédération internationale d'escalade (IFSC) a annoncé le calendrier d'une saison 2023 qui sera marquée par les qualifications pour les JO de Paris 2024.

L'exercice 2022 n'est même pas fini que s'annonce déjà une saison 2023 excitante. La Fédération internationale d'escalade (IFSC) a précisé le calendrier des compétitions pour l'année à venir, avec notamment les étapes de Coupe du monde mais surtout le début des qualifications olympiques. Dans l'esprit de tous, et encore plus des Bleus, l'horizon d'une participation aux JO de Paris en 2024 apparaît comme un objectif incontournable.

lire aussi
Bilan des Bleus aux Championnats d'Europe d'escalade : quatre médailles et des promesses

Le calendrier 2023 sera articulé autour de 12 épreuves de Coupe du monde, dont deux se dérouleront en France, à Chamonix et Briançon, en juillet 2023. Après plusieurs annulations successives de l'étape chinoise, une manche devrait bien se dérouler à Wujiang, en périphérie de Shanghai. Après des débuts réussis cette saison, Brixen (Italie) et Koper, dans le pays de la reine de la discipline, la Slovène Janja Garnbret, seront aussi de nouveau au programme l'année prochaine.

Six compétitions de qualification continentale pour les JO de Paris seront donc aussi au programme du calendrier 2023. Pour l'Europe, deux dates sont d'ores et déjà prévues : les 9 et 10 septembre 2023, en Italie, pour l'épreuve de vitesse, puis du 27 au 29 octobre pour les épreuves de difficulté et bloc en France, à Laval.