Calendrier surchargés : attention aux cadences infernales

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

70. La finale de la Ligue des champions ce samedi soir sera le 70e match de l'interminable saison de Mohamed Salah et Sadio Mané. Les deux finalistes de la CAN ont disputé quatorze rencontres avec leur sélection respective et bientôt 56 sous les ordres de Jürgen Klopp. Une cadence infernale loin d'être l'apanage des deux attaquant des Reds : la plupart des protagonistes qui seront sur la pelouse du Stade de France dépassent à peine les quatre jours de repos de moyenne entre deux matchs depuis le coup d'envoi de la saison. Pire encore, certains, à l'image de Thibaut Courtois (20 jours), Militão ou Vinicius Junior (23 jours) n'ont pas eu les quatre semaines de coupure recommandées par la FIFPRO entre deux exercices l'été dernier, la faute à l'Euro et à la Copa América. Autant d'illustrations du rythme de plus en plus démentiel auquel sont confrontés les joueurs, en premier lieu les internationaux, envoyés sur tous les fronts d'août à juillet et…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles