Callum Ilott pourra rouler avec Alfa Romeo à Abu Dhabi

Basile Davoine
·2 min de lecture

Privé de sa première séance d'essais libres en marge du Grand Prix de l'Eifel au Nürburgring avec Haas, lorsque le roulage avait été annulé en raison des mauvaises conditions climatiques, disposera d'une autre opportunité de tester une F1 au mois de décembre.

Le pilote de 22 ans, membre de la Ferrari Driver Academy et deuxième du championnat de F2 avant son dénouement, a été choisi par pour mener les tests de jeunes pilotes qui se dérouleront dans la foulée du dernier Grand Prix de l'année, à Abu Dhabi.

"Je suis vraiment impatient d'être à nouveau dans la voiture à Abu Dhabi et je remercie Alfa Romeo ainsi que la Ferrari Driver Academy pour cette opportunité", confie le Britannique. "Toute chance de piloter une Formule 1 est importante : c'est une manière d'accroître mon expérience, non seulement dans le cockpit mais aussi en travaillant avec l'équipe, les ingénieurs et les mécaniciens qui sont parmi les meilleurs au monde. Il y a beaucoup à apprendre d'eux."

Lire aussi :

Aitken et Nissany en essais avec Williams à Abu Dhabi

Ilott a déjà réalisé des tests avec Alfa Romeo en 2019 à Barcelone. Les essais réservés aux jeunes pilotes sur le tracé de Yas Marina sont programmés le mardi 15 décembre prochain.

"Callum est l'un des jeunes pilotes les plus prometteurs, comme le montrent ses performances en F2 cette année", souligne Frédéric Vasseur, directeur d'Alfa Romeo Racing. "Il n'a pas eu de chance en ratant l'opportunité de démontrer ses capacités le mois dernier, lorsque les EL1 ont été annulés au Nürburgring, donc il mérite cette sortie avec l'équipe à Abu Dhabi. Son attitude et son éthique de travail ont laissé une bonne impression dans l'équipe lorsqu'il a fait des tests avec nous l'an dernier, et les essais à Abu Dhabi nous rendent impatients."

Il n'y a en revanche plus de place à prendre chez Alfa Romeo pour la saison 2021, puisque l'écurie exploitée par Sauber a déjà confirmé qu'elle continuerait pour la troisième année consécutive avec Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi.