Cameron Smith et Joaquin Niemann quittent le PGA Tour et rejoignent le LIV Golf

Vainqueur le 17 juillet du British Open à St Andrews, le numéro deux mondial Cameron Smith quitte le PGA Tour. (M. Madrid/USA Today Sports/Presse Sports)

Le vainqueur du dernier British Open, Cameron Smith, et le meilleur joueur sud-américain, Joaquin Niemann, rejoignent le LIV Golf dès cette semaine. Ils quittent le PGA Tour en compagnie de quatre autres joueurs du circuit américain.

C'est désormais officiel : deux des meilleurs joueurs de la planète débarquent sur le LIV Golf. Le nouveau circuit à fonds saoudiens vient d'annoncer la signature de Cameron Smith et Joaquin Niemann, respectivement numéro deux et 19 au classement mondial, et tous deux âges de moins de 30 ans.

lire aussi

Comment l'apparition du LIV a fracturé le golf mondial

L'Australien et le Chilien débuteront leur nouvelle carrière dès vendredi, pour la quatrième des huit étapes de la ligue dissidente aux Tours traditionnels. Parmi les autres recrues, Harold Varner III (États-Unis), Arnirban Lahiri (Inde), Marc Leishman (Australie) et Cameron Tringale (États-Unis).

Cameron Smith

« C'est évidemment une décision commerciale et une offre que je ne pouvais pas ignorer »

Réaction de Cameron Smith, au magazine Golf Digest Australia : « L'argent a certainement joué un rôle dans cette décision (de signer sur le LIV), je ne vais pas l'ignorer ou dire que ce n'était pas une raison », a déclaré Smith, qui aurait touché 100 millions de dollars pour quitter le PGA Tour. « C'était évidemment une décision commerciale et une offre que je ne pouvais pas ignorer. »

Et le tenant du Players Championship de préciser, lui a qui n'a pas pu mettre les pieds en Australie pendant deux ans, suite à la crise sanitaire : « Je vais pouvoir passer plus de temps à la maison, en Australie, et peut-être même jouer (un tournoi du LIV) là-bas. Je n'ai pas pu faire ça durant ma carrière et retrouver cette partie de ma vie était vraiment intéressant. »

lire aussi

Cameron Smith a renversé Rory McIlroy pour s'offrir le British Open

En revanche, Cameron Young, Adam Scott ou Hideki Matsuyama, joueurs longtemps pressentis, ne sont pas dans la liste de nouveaux arrivants sur le LIV.

Il est plus que probable que les recrues soient bannies du PGA Tour, une fois leur premier coup tapé vendredi, à Boston (tournoi diffusé en direct sur l'Équipe Live). Ceci à l'image de Brooks Koepka, Patrick Reed, Phil Mickelson ou Dustin Johnson, tous mis de côté par le Tour US depuis juin dernier pour avoir rejoint l'organisation menée par Greg Norman.

12

Avec l'arrivée de Smith, douze des vingt quatre derniers titres majeurs sont désormais sur le LIV Golf.

Concernés par la prochaine Presidents Cup, Smith et Niemann devraient également être mis de côté pour cette épreuve par équipes, opposant les meilleurs Américains au reste du monde, hors Europe (22-25 septembre, à Quail Hollow).

lire aussi

Comment le PGA Tour tente de retenir les joueurs