La campagne de lutte contre l'homophobie de la LFP « franchit un cap »

buquet (ruddy) ripart (renaud) depay (memphis) (Sy. Thomas/L'Équipe)

En plus du renouvellement des numéros arc-en-ciel sur les maillots ce samedi en Ligue 1 et en Ligue 2, la LFP a élaboré un clip de sensibilisation en présence de plusieurs acteurs de l'élite.

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Depuis ce jeudi matin, la LFP a lancé sa désormais traditionnelle campagne de lutte contre l'homophobie. Les actions seront visibles samedi, à l'occasion des multiplex de Ligue 1 et de Ligue 2. Comme la saison passée, l'ensemble des joueurs arborera des maillots dont les numéros seront floqués des couleurs de l'arc-en-ciel, en plus d'un brassard mis à disposition des encadrements (arbitres, délégués, entraîneurs, journalistes).

Rami, Cahuzac, Bernardoni, Rouyer et Galtier impliqués
Nouveauté, cette année : l'élaboration d'un mini-film de sensibilisation à destination des effectifs. Le clip, réalisé en studio par l'agence Rosbeef ! et tourné fin mars pendant la trêve internationale, dure un peu moins de deux minutes et met en scène un joueur sur le point de faire publiquement son coming out. Plusieurs acteurs de l'élite y prennent part : les joueurs Adil Rami (Troyes), Yannick Cahuzac (Lens) et Paul Bernardoni (Saint-Étienne), l'ancien pro Olivier Rouyer, l'entraîneur Christophe Galtier (Nice), l'arbitre Amaury Delerue, le consultant Benoît Cheyrou, le journaliste Julien Brun...

« Le projet s'inscrit dans la continuité du coming out de Josh Cavallo (à l'automne dernier, en Australie), précise-t-on à la Ligue. L'objectif, c'est de ne pas attendre un premier cas pour agir. On veut adresser un message montrant que la famille du foot français est prête à soutenir elle aussi un coming out. » « Cela n'a l'air de rien, mais cela reste un tabou ultime, ajoute Bertrand Lambert, fondateur et président des PanamBoyz & Girlz United. Là, on franchit un cap avec une vraie implication des joueurs et des clubs. Il est important que le message soit porté par eux. C'est signe que l'on fait bouger les choses, qu'on ose en parler, qu'on avance... Le sujet n'est plus enfoui sous le tapis. »

lire aussi
Josh Cavallo : « Mon coming out a contribué à améliorer la vie des gens »

La vidéo sera diffusée sur les réseaux sociaux des instances et des clubs et lors des avant-matches au stade. Un grand panneau accompagné du slogan de l'opération - « Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot » - et des logos des associations partenaires (PanamBoyz & Girlz United, mais aussi Foot Ensemble et SOS Homophobie) sera également disposé lors du protocole. Et chaque joueur, dans le vestiaire, retrouvera à sa place une fiche explicative. « Cela permet de toucher un public auquel on n'a pas toujours accès, pour lui faire prendre conscience que les mots ont du sens. »

En amont de cette opération, une vingtaine d'ateliers de prévention a été menée pendant la saison au sein des centres de formation, ainsi que deux auprès de groupes de supporters. Toujours dans l'idée de « planter des petites graines ici et là » et avec le sentiment « d'aller dans la bonne direction ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles