CAN 2022 féminine: la Marocaine Ghizlane Chebbak, au nom du père

© Courtesy of CAF

Capitaine du Maroc, Ghizlane Chebbak a offert la victoire à son équipe en match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations à domicile (CAN 2022), le 2 juillet à Rabat. Un moment particulier pour la milieu de terrain, fille de l’ex-star Larbi Chebbak, vainqueur de la CAN 1976 avec les Lions de l’Atlas.

De notre envoyé spécial à Rabat,

Son coup franc direct face au Burkina Faso, le premier but de cette CAN 2022 féminine, a libéré l’équipe du Maroc. Il a été suivi d’une célébration où Ghizlane Chebbak a fait mine de s’évanouir, avant d’être ensevelie sous ses partenaires, béates de bonheur. Deux jours plus tard, la capitaine des Lionnes de l’Atlas, hilare, assure pourtant qu’il n’y avait rien de calculer dans cette célébration : « Je m’étais mise d’accord avec une de mes coéquipières. Si je marquais un but, j’allais aller vers elle. Au début, je courrais vers la tribune pour voir ma mère et puis je me suis rappelée ma coéquipière. »

« Je dois porter cette coupe d'Afrique pour être comme mon père »

Pour la joueuse de 31 ans, scorer ainsi devant près de 30.000 spectateurs, lors d’une phase finale de Coupe d’Afrique des nations, brassard au bras, est forcément spécial. Elle est en effet la fille de Larbi Chebbak, l’un des légendaires vainqueurs de la CAN 1976, l’unique titre du Maroc dans cette compétition. L’ancien milieu de terrain est mort en janvier 2020. « Je pense toujours à mon père et à ses conseils, car il a toujours été mon premier supporter, souligne la pensionnaire de l’AS FAR, le club numéro 1 du pays en foot féminin. Le jour du match d'ouverture, j'ai vécu des choses que je n'avais jamais vécues auparavant : un stade plein de supporters, d'amoureux de foot. La plupart des gens connaissent mon père. Alors j'ai fait mon maximum pour lui rendre hommage et rendre fier mon pays. Je suis en train de vivre un rêve et pour le réaliser, je dois porter cette coupe d'Afrique, pour être, comme mon père, parmi les premiers à décrocher ce titre au Maroc ».

Reynald Pedros, sélectionneur de cette équipe féminine marocaine, n’aime pas mettre en avant une joueuse. Mais il fait une petite exception pour son relais auprès du groupe. « Notre capitaine, c’est un exemple, c’est notre guide, c’est une joueuse qui a faim de victoires », souligne le Français. En bonne leader, Ghizlane Chebbak rameute ainsi ses partenaires avant un match face à l’Ouganda qui peut les qualifier pour les quarts de finale de cette CAN 2022 : « Les célébrations sont finies. On sait que la prochaine rencontre sera difficile. On joue contre une équipe qui a perdu son premier match [0-2 contre le Sénégal, Ndlr], qui va donner son maximum pour gagner. Nous ferons tout pour avoir les 3 points, nous devons être concentrées. »

CAN 2022 féminine : calendrier, classements et résultats

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles