CAN 2022 : La presse tunisienne vent debout contre l’arbitre de la rencontre Tunisie-Mali

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

FOOTBALL - L’arbitre Janny Sikazwe a arrêté, à deux reprises, le match trop tôt mercredi lors de la défaite inaugurale de la Tunisie (0-1)

« Honte », « farce », « mascarade »… La presse tunisienne s’est déchaînée ce jeudi contre l’arbitre zambien Janny Sikazwe qui a mis prématurément fin mercredi au match perdu 1-0 par la Tunisie face au Mali dans le cadre de la Coupe d'Afrique des Nations, qui a lieu au Cameroun. « Mascarade », s’est indigné en Une le journal Le Temps, déplorant « une ridicule fin de match qui donne au monde une image terne du football africain ».

« Sikazwe, la honte »

Sous le titre « Un début en Farce » son confrère Le Quotidien s’est quant à lui désolé d'« une défaite amère, un arbitrage scandaleux ». « Sikazwe, la honte », a pour sa part titré La Presse, évoquant l’arbitre zambien qui a arrêté par deux fois le match trop tôt. « Sikazwe a été catastrophique sur ce match-gag ». « Un penalty réussi par le Mali, un autre raté par Khazri pour ce match folklorique. Triste CAN ! » a ajouté le journal.

Tout en estimant que le Ma(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
CAN 2022 : Le coup de sifflet final de Mali-Tunisie donné avant la fin des 90 minutes, le match part en vrille
CAN 2022 : Solitude et gâchis… Quand Vincent Aboubakar, le capitaine du Cameroun, jouait à Valenciennes
CAN 2022 : « On a failli à notre tâche », l’Algérie rate son entrée contre la Sierra Leone

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles