CAN 2022: vainqueur du Burkina Faso, le Maroc pose un premier jalon pour son foot féminin

© Courtesy of CAF

L’équipe du Maroc a remporté le match inaugural de sa Coupe d’Afrique des nations féminine à domicile, samedi 2 juillet 2022 à Rabat. Un succès 1-0 face à des Burkinabè acquis devant des milliers de jeunes spectateurs.

De notre envoyé spécial à Rabat,

« Renforcer notre jeu » est le slogan de campagne de la Confédération africaine de football (CAF) pour la promotion du foot féminin sur le continent. Ce 2 juillet 2022, le Maroc a tenté de se l'approprier. Les Marocaines ont ainsi battu 1-0 le Burkina Faso en match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations féminine. Mais, au-delà de la victoire, arrachée grâce à un coup franc direct de Ghizlaine Chebbak (29e), il y avait un enjeu d’images pour une sélection encore en quête de reconnaissance.

Les Lionnes de l’Atlas ont en effet profité d’un Stade de Rabat (46 000 places) rempli aux deux tiers pour se créer de nouveaux fans. « Ça fait plaisir parce qu’on a besoin de ce soutien du public, commente la milieu de terrain Salma Amani. Ça fait chaud au cœur de voir tous ces gens qui se sont déplacés pour nous. Ça nous a donné envie de donner le meilleur de nous-même, ce qu’on a d’ailleurs fait. »

« Créer encore plus d’engouement pour le foot féminin marocain »

Salma Amani et ses coéquipières ne semblaient pourtant pas comblées à la fin de la rencontre. La faute, sans doute, aux occasions de but manquées face aux Burkinabè :

« Peut-être que ça a mis une petite pression sur les joueuses, concède le sélectionneur français, Reynald Pedros, au sujet des fortes attentes des spectateurs. Mais ça nous met une pression positive. Et on espère que contre l’Ouganda [le 5 juillet - ndlr], il y aura autant de monde. On était très content d’avoir tout ce public. Quand on joue au foot dans un grand stade, on aime qu’il y ait du public? »

Le public était globalement jeune et essentiellement composé d’enfants et d’adolescents. « Ce sera peut-être notre relève dans quelques années, réagit la milieu de terrain Elodie Nakkach. C’est important que le football féminin acquière davantage de visibilité. Les petites filles maintenant peuvent voir le foot à la télé et venir au stade. On a la chance d’avoir la CAN au Maroc, cette année. On espère que ça va créer encore plus d’engouement pour le foot féminin marocain. »

Salma Amani ajoute : « Mais ce n’est pas fini parce qu’il y a encore plusieurs matchs. Et on va avoir besoin de leur soutien pour les prochaines rencontres. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles