Canal+ - LFP : la guerre des droits TV aura bien lieu

SO FOOT
So Foot

C'est une menace qu'on savait diffuse, comme une épée de Damoclès, ou un sombre présage. Une crise sanitaire n'arrive jamais seule et porte souvent avec elle les germes d'une saleté de crise économique. La Ligue de football professionnel (LFP) le savait : le football français ne sera pas épargné et c'est Canal+ qui a endossé le rôle du porteur de malheur, en dévoilant les premiers symptômes de la chose. La chaîne cryptée ne veut plus payer les 110 millions d'euros de droits TV - soit près du cinquième des 548 millions d'euros qu'elle verse annuellement à la Ligue - en vertu des contrats qui lient le groupe audiovisuel à la LFP, sur la période 2016-2020.

Canal brouillé


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

C'est L'Équipe qui a révélé ce week-end la décision de Canal, en relayant les propos de Maxime Saada, le président de la chaîne : "…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi