Canal+ obtient le droit de suspendre son contrat avec beIN et de se retirer de la Ligue 1

·1 min de lecture

Canal+ va pouvoir arrêter de diffuser la Ligue 1. Le tribunal de commerce de Nanterre a autorisé le groupe audiovisuel, vendredi 23 juillet, à suspendre le contrat de sous-licence avec beIN sports et à interrompre ses paiements pour la diffusion de deux matches de Ligue 1, a appris l'AFP de sources proches des diffuseurs. À deux semaines de la reprise du championnat, le tribunal a toutefois dit que ces paiements devraient reprendre si la chaîne qatarie engageait des poursuites contre la Ligue de football professionnelle (LFP), ce que Canal+ avait demandé en vain, a précisé l'une des sources.

C'est beIN qui a acquis en 2018 pour 332 millions d'euros auprès de la LFP les droits de diffusion de ces deux matches par journée, le lot 3, qu'elle a sous-licencié pour la même somme à Canal+ qui est censé les diffuser. Mais depuis la mi-juin et l'attribution de 80% des matches de L1 à Amazon pour 250 millions d'euros, Canal+, qui refuse de débourser 332 millions d'euros pour seulement deux matches par journée, veut se retirer de la L1.

À lire aussi — On connaît le prix que fera payer Amazon pour voir les matchs de Ligue 1

Après avoir envoyé un courrier à beIN Sports le 13 juillet lui expliquant vouloir suspendre son contrat de sous-licence, Canal+ a dans le même temps refusé de payer la première traite de la saison de près de 500 000 euros du contrat avec beIN. Une entorse que beIN n'a pas laissé passer en assignant deux jours plus tard Canal+ en référé devant le tribunal de commerce de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Leclerc va proposer de l'essence à prix coûtant, mais est-ce si intéressant pour le consommateur ?
Philipp Morris International cessera de vendre des Marlboro au Royaume-Uni d'ici 10 ans
Face aux catastrophes climatiques, 195 pays se penchent sur les prévisions climatiques
Où en sont les projets de monnaies numériques lancés par des États dans le monde ?
La pénurie de semi-conducteurs pourrait se prolonger jusqu'en 2023, selon Intel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles